Pause

T’as dû remarquer une absence d’activité latente par ici, depuis le mois de décembre.
Ou pas, parce que t’as pas que ça à foutre de passer par ici, remarque.
Ça risque de pas trop changer dans les mois à venir, considère donc que je suis en hibernation jusqu’à des temps plus cléments.
Aussi, fatiguée des réseaux sociaux, La page facebouc va disparaître dans une dizaine de jours. Je garde encore instagrume quelques semaines, le temps d’y trouver un intérêt quelconque.
A bientôt dans la rue, les zozos.